Quels sont les facteurs qui affectent le temps de propagation du système DNS ?

Lorsque vous actualisez les enregistrements DNS présents dans le fichier de zone de votre nom de domaine, la propagation sur Internet de vos modifications peut prendre jusqu'à 48 heures. Nous nous efforçons d'appliquer ces modifications aussi rapidement que possible, mais ce temps de propagation dépend de nombreux facteurs que nous ne contrôlons pas.

La plupart des modifications que vous pouvez effectuer dans votre Gestionnaire de noms domaine affectent les enregistrements DNS présents dans le fichier de zone de votre nom de domaine. Par exemple, vous actualisez le fichier de zone de votre nom de domaine chaque fois que vous effectuez une des actions suivantes : configurer des serveurs de noms, activer les fonctionnalités de transfert ou de masquage, activer DNSSEC (extensions de sécurité du système des noms de domaine), définir des hôtes et des adresses IP, créer un site Web pour les mobiles ou activer CashParking®.

Les facteurs pouvant affecter le temps de propagation DNS incluent :

  • Vos paramètres TTL (durée de vie/Time To Live) – Vous pouvez configurer une valeur TTL pour chaque enregistrement DNS présent dans le fichier de zone de votre nom de domaine. La TTL est la période durant laquelle les serveurs mettent en cache les données pour vos enregistrements DNS. Par exemple, si vous spécifiez une TTL d'une heure pour un enregistrement, les serveurs stockent les informations de cet enregistrement en local pendant une heure avant de récupérer les données actualisées provenant de votre serveur de noms de référence (authoritative). Les durées TTL moins longues peuvent améliorer la rapidité de propagation de vos modifications. Toutefois, des valeurs TTL moins longues peuvent également augmenter le nombre de requêtes adressées à votre serveur de noms de référence, et cette charge accrue peut ralentir la capacité de traitement de votre serveur.
  • Votre FAI (fournisseur d'accès Internet) : votre FAI met en cache les enregistrements DNS ; il stocke les données localement plutôt que de récupérer de nouvelles données provenant de votre serveur DNS. Il peut ainsi accélérer la navigation sur Internet et réduire le trafic, ce qui ralentit votre temps de propagation. Certains FAI ignorent les paramètres TTL et actualisent uniquement leurs enregistrements mis en cache tous les deux ou trois jours.
  • Le registre de votre nom de domaine – Si vous modifiez les serveurs de noms de votre nom de domaine, nous transmettons votre demande de modification au registre en quelques minutes. Le registre publie ensuite vos enregistrements NS de référence dans leur zone root (NS = serveur de noms). La plupart des registres actualisent leurs zones très rapidement ; par exemple, VeriSign actualise ses zones de noms de domaine .com toutes les trois minutes. Cependant, les registres ne sont pas tous actualisés aussi rapidement. En effet, certains registres protègent leurs serveurs de noms root contre les usages excessifs. Pour cela, ils spécifient une valeur TTL élevée pouvant atteindre ou dépasser 48 heures pour les enregistrements NS. Par ailleurs, même s'il n'est pas nécessaire que les serveurs de noms récursifs mettent en cache les enregistrements NS root, certains FAI effectuent quand même cette action, ce qui entraîne un temps de propagation plus long des leurs serveurs de noms.

Cet article était-il utile ?
Nous vous remercions de votre feed-back. Pour parler avec un représentant de notre service clientèle, veuillez utiliser le numéro de téléphone du support technique ou l’option de chat présentée ci-dessus.
Nous sommes ravis de vous avoir aidé ! Y a-t-il autre chose que nous pouvons faire pour vous ?
Nous sommes désolés de ce problème. Dites-nous ce qui n’était pas clair ou pourquoi la solution n’a pas résolu votre problème.