Les 4 étapes pour vendre des noms de domaine sur Internet

Vendez, vendez, vendez !

Face à l’augmentation constante du nombre de sites internet, les nouveaux domaines de qualité se font de plus en plus rares et précieux. C’est pour cette raison qu’un marché secondaire d’achat-revente de noms de domaine s’est développé, permettant de trouver celui de vos rêves sans passer par un bureau d’enregistrement. Mais cela a un coût, et certains d’entre eux peuvent se négocier très chers. Voici les étapes essentielles à suivre pour vendre des noms de domaine sur Internet.

Pourquoi vendre un nom de domaine ?

Comme presque tout en ce bas monde, les noms de domaine, aussi appelés DNS, peuvent être achetés et vendus entre particuliers. Il existe un marché secondaire, loin des bureaux d’enregistrement, qui leur est uniquement dédié, et dont les prix varient en fonction de plusieurs facteurs, le premier étant le référencement. Vous pouvez avoir enregistré un nom de domaine pour une bouchée de pain auprès d’un registrar, dont les prix dépendent principalement de l’extension choisie, puis le revendre une véritable fortune quelques années plus tard.

Vendre un nom de domaine vous appartenant car vous n’en avez plus l’utilité ni l’hébergement, ou tout simplement parce que vous voulez un nouveau nom de domaine, peut vous permettre de lever des fonds aisément pour lancer un nouveau projet ou tout simplement acheter un autre domaine plus attractif ou pertinent pour votre activité. 

Déterminez la valeur de votre nom de domaine

La première étape lorsque vous souhaitez vendre des noms de domaine est d’évaluer leur prix de vente. Plusieurs facteurs entrent en compte ici, et tous ont à voir avec la possibilité de booster son référencement. Tout d’abord, les extensions. Suivez cette règle simple : plus un domaine de premier niveau est populaire, plus votre adresse internet vaudra cher. Ainsi, les TLDs génériques et géographiques comme .com, .fr ou .org seront bien plus attractifs que ceux qui sont très spécifiques, comme .beauty ou .paris.

Quant au nom du site en lui-même, plus il sera concis, plus il vaudra cher. Les créateurs de sites web préfèrent proposer à leurs visiteurs un nom court et facile à retenir plutôt qu’une association de mots peu courants. Enfin, pour vendre un nom de domaine, il doit avoir un impact SEO fort dans le domaine ciblé. Ainsi, le domaine voice.com a été acheté en juin 2019 par une entreprise spécialisée dans la blockchain pour 30 millions de dollars !

À lire aussi : Le top 25 des noms de domaine les plus chers

Les outils d’évaluation

Pour vous aider à évaluer la valeur de votre nom de domaine, vous trouverez plusieurs outils sur Internet, comme celui fourni par GoDaddy. Celui-ci compare votre domaine avec les données des ventes effectuées sur la plateforme ces vingt dernières années pour vous donner un prix adapté au marché. Il est évident que vous souhaitez en tirer le plus de profits possible, mais il faut savoir rester attractif.

Rendez votre domaine attractif

Une fois le prix de votre nom de domaine établi, il vous faut le mettre en vente sur une plateforme. Mais, pour intéresser les acheteurs potentiels, il faut leur donner des informations positives sur votre domaine. Ainsi, la plupart des sites de revente vous demanderont de remplir une fiche descriptive avec toutes les données dont vous disposez.

Vous pouvez par exemple rendre publics le classement de votre nom de domaine sur les différents moteurs de recherche ainsi que les secteurs d’activité dont il aiderait le référencement. N’hésitez pas non plus à insérer des captures d’écran de votre site actuel, pour une totale transparence envers vos visiteurs.

Pensez au whois

Nous l’avons déjà vu, la plupart des sites internet ne disposent pas de whois à jour, ou en cachent carrément les informations pour ne pas être importunés. Mais votre situation est différente, puisque vous cherchez à être contacté par des acheteurs potentiels. En le mettant à jour avec vos coordonnées, par exemple une adresse mail, vous proposez ainsi une carte de visite complète, accessible à tous.

vendre un nom de domaine sur internet

Plateforme de vente de nom de domaine : prix fixes ou enchères ?

Il vous faut désormais trouver une plateforme sur laquelle vendre un nom de domaine. Il en existe de très nombreuses, réparties en deux catégories : celles proposant des prix fixes et celles proposant des ventes aux enchères.

Les premières, comme Sedo, mettent simplement en relation acheteurs et vendeurs. Ces derniers publient un prix de vente public, que les acheteurs peuvent ensuite négocier librement. Il existe très peu de lois régulant ces transactions, puisqu’il s’agit de contrats privés. Le montant final dépendra alors entièrement de l’intérêt des deux parties à réaliser une bonne affaire. Ce genre de plateforme permet aux acheteurs de réserver un nom de domaine, pour être premiers sur le coup lorsqu’il se libère.

D’autres plateformes proposent aux vendeurs de mettre aux enchères leurs noms de domaine. Ils publient simplement une annonce contenant un court descriptif et un prix minimum, puis les acheteurs potentiels ont quelques heures ou quelques jours pour faire des propositions. À la fin du temps écoulé, la mise la plus élevée remporte le nom de domaine.

Les Enchères GoDaddy vous proposent, moyennant un abonnement mensuel, d’acheter et de vendre librement des noms de domaine. Les faibles commissions, la possibilité de suivre jusqu’à 100 noms à la fois et l’existence d’une application mobile pour enchérir partout rendent cette plateforme réellement attractive.

Pensez au transfert du nom de domaine

Une fois que vous avez trouvé un acheteur ferme, il vous faut créer un contrat signé par les deux parties pour rendre la vente légale. Vous devrez ensuite contacter votre registrar pour faire une demande de transfert du nom de domaine. Celui-ci se chargera alors de toutes les démarches nécessaires, comme résilier votre abonnement, vérifier la validité de votre contrat et contacter votre acheteur pour obtenir ses informations. Ce dernier se verra proposer une nouvelle formule d’abonnement, dont le montant dépendra de ses besoins.

En effet, tout propriétaire d’un nom de domaine doit payer un abonnement à un registrar pour continuer à profiter de son site internet. Mais son montant ne sera pas grand-chose comparé au prix de vente de votre domaine, si vous avez réussi votre négociation.

Vendre un nom de domaine n’est pas difficile. Mais réussir à trouver un acheteur est une autre paire de manches. Vous devrez présenter une véritable fiche produit rendant votre nom de domaine idéal, et parvenir à trouver le juste prix, c’est-à-dire celui qui ne fera pas fuir les acheteurs. Faites toutefois attention à ce qu’il ne s’agisse pas d’une marque déposée !