Où et comment acheter un nom de domaine pour votre site web ?

Trouver le nom rêvé

Que vous souhaitiez monter un blog personnel, un site vitrine ou une plateforme e-commerce, la première étape est d’enregistrer un nom de domaine, sans lequel rien ne pourra être publié. Vous devrez pour cela suivre quelques règles. Il vous faudra ensuite savoir où chercher pour trouver le nom de domaine de vos rêves, même s’il est déjà pris.

Nom de domaine : les spécificités

Bien choisir son extension

C’est une bonne chose d’avoir choisi le nom de votre site internet, mais avant d’acheter un nom de domaine, vous devez également penser à son extension, c’est-à-dire ce qui vient après le point, comme « .com » ou « .fr ». Depuis l’explosion du Web au début des années 2000, des dizaines de nouvelles extensions, voire des centaines, ont fait leur apparition. Chaque pays ou presque a sa propre extension, et même certaines grandes métropoles comme Paris !

Si l’extension ne joue pas un rôle prépondérant dans le référencement naturel de votre site internet, elle peut vous permettre de vous démarquer, en choisissant par exemple une extension spécifique à votre activité, ou de donner confiance à vos utilisateurs. Ainsi, le « .fr », longtemps réservé aux grandes entreprises françaises, est vu comme un gage de sérieux et de qualité par les internautes français, puisqu’il est délivré par l’AFNIC, une agence gouvernementale.

Nom de domaine : premier arrivé, premier servi !

Pour éviter toute confusion sur Internet, chaque nom de domaine est unique et ne peut être utilisé que par un seul site internet à la fois. Il se peut donc que celui que vous souhaitez acheter soit déjà pris. Vous ne pourrez pas alors l’acquérir pour vous-même et devrez porter votre choix sur un autre nom de domaine.

Les extensions jouent là aussi un rôle important. Faisant partie intégrante du nom, il suffit de changer l’extension pour ouvrir un autre site, qui pourra être complètement différent. C’est pourquoi, lorsque vous créez votre plateforme, nous vous conseillons de ne pas acquérir un seul mais plusieurs noms de domaine différents, seule l’extension changeant. Cela vous évitera d’être victime d’un concurrent malintentionné souhaitant nuire à votre réputation ou d’une concurrence déloyale.

À lire aussi : Nos conseils pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine

Où acheter un nom de domaine ?

Une fois que vous avez choisi le nom de votre site internet et son extension, il vous faut acheter le nom de domaine. Pour cela, vous avez deux options.

Les registrars

La première option consiste à vous tourner vers un registrar, aussi appelé bureau d’enregistrement. Il s’agit d’un organisme accrédité ayant la charge de maintenir des bases de données, ou registres, de noms de domaine de premier niveau, d’en vérifier la disponibilité et de les vendre au grand public. Ils se répartissent le plus souvent la tâche en fonction des extensions. Ainsi, si vous souhaitez obtenir un site en « .fr », il faudra vous tourner vers l’AFNIC, qui gère les extensions liées au territoire français pour le compte du gouvernement et de l’ICANN.

Le problème des registrars est qu’ils ne vous proposent qu’un seul service, l’acquisition d’un nom de domaine, sans le reste. Vous devrez alors vous tourner vers d’autres fournisseurs pour louer un hébergement web et d’autres fonctionnalités.

acheter nom de domaine

Les hébergeurs web

La seconde option, justement, est de passer directement par un hébergeur web. À l’instar de GoDaddy, certains vous proposent à la fois la gestion de votre nom de domaine et celle de votre site web. Vous n’aurez pas à transférer votre nom de domaine chez un hébergeur tiers et à payer deux prestataires différents pour deux services aussi co-dépendants.

Vos frais seront par ailleurs réduits, puisque beaucoup de compagnies proposent des packages hébergement/nom de domaine à des prix très compétitifs.

Comment acheter un nom de domaine déjà pris ?

Le nom de domaine de vos rêves est déjà pris par quelqu’un d’autre, mais vous ne souhaitez pas en changer pour autant ? Pas de panique ! Il existe des solutions.

Faire une proposition au propriétaire actuel

Vous pouvez tout d’abord tenter de contacter directement le propriétaire actuel du nom de domaine afin de lui faire une proposition, financière ou autre, pour qu’il accepte de vous le céder. Il vous suffit de consulter le whois du site via un registrar (encore lui). Il s’agit d’une mine d’informations essentielles sur un site internet donné, vous permettant de vérifier le nom, l’adresse mail, l’adresse et même l’adresse IP de l’entreprise propriétaire. Sachez toutefois qu’il est facile pour n’importe qui de cacher ses coordonnées en passant par un prestataire ou une simple personne physique, dont les données seront automatiquement « anonymisées ».

Si vous êtes chanceux, vous pourrez négocier librement le coût de transfert du nom de domaine avec son propriétaire actuel, qu’il s’agisse d’une compensation financière ou en nature. Vous devrez alors rédiger un contrat en bonne et due forme, que vous transmettrez au registrar concerné pour faire une demande de transfert. Cette opération consiste à résilier l’ancien contrat et à vous en proposer un nouveau.

Les plateformes d’échange

Il existe une autre solution, proposée par certains hébergeurs et registrars, à l’instar de GoDaddy : des plateformes de courtage de noms de domaine. Si le nom idéal pour votre site internet est déjà pris, plus besoin d’effectuer toutes les démarches vous-même, ils s’occupent de tout ! Il suffit de réserver votre nom de domaine pour qu’ils se chargent de retrouver le propriétaire actuel et d’entamer les négociations avec lui.

De même, ce type de service vous permet de vendre un nom de domaine dont vous êtes propriétaire sans vous encombrer de toute la paperasse. Vous payerez évidemment une commission, mais c’est le prix de votre tranquillité.

Faites toutefois attention à ne pas racheter un nom de domaine que le propriétaire actuel aurait déposé auprès de l’INPI au titre de la propriété intellectuelle. Vous pourriez vous retrouver dans de beaux draps…

 

Il est en définitive très simple d’acheter un nom de domaine de nos jours, que vous choisissiez de passer par un des bureaux d’enregistrement ou par un hébergeur web. Il est même aisé d’acquérir un nom déjà pris par un autre grâce aux divers services de courtage. La principale difficulté restera toujours de trouver un nom pour votre site qui soit attractif et aide à votre référencement naturel. Mais c’est une autre histoire…